top of page

L'association "bleu Ishtar" avait un projet artistique. Il s'agissait de réinventer un symbole du passé pour notre monde actuel, imaginer et réaliser des "orbes de Paix" de manière partagée. Quelques œuvres ont été réalisées avec des artistes ou artisans de plusieurs pays.

Développer la collection était la première étape. La seconde étape aurait été une exposition itinérante. Elle serait partie de Paris et serait passée par plusieurs musées du Proche-Orient. Elle aurait pu accompagner de manière artistique le Mondial de football en 2022, en profitant de son exposition médiatique. 

 

Si le projet avait pu être mené jusqu'au bout, vous en auriez entendu parler... Il s'est arrêté, faute d'argent, de carnet d'adresses, d'esprit "start-up". C'était trop ambitieux.

 

Mais il n'en reste pas que des souvenirs : les quelques œuvres réalisées existent toujours. En voici un aperçu, réalisé avec l'aide de Daniel Muller (avant la mort d'Elizabeth II et avant l'invasion de l'Ukraine par la Russie poutinienne).

bottom of page